Performances des portefeuilles daubasses

Portefeuille daubasses 2
au 28 février 2020 (après 1 an et 17 semaines) :
+1,7%

Portefeuille daubasses 1
du 26 novembre 2008 au 28 septembre 2018 :
+978,6%
(rendement réel obtenu après impôts et frais de transactions sans recours à un quelconque levier)
Sur la même période, l'ETF Lyxor® MSCI World (tracker sur indice mondial) :
+203,4%

Pépites PEA
au 28 février 2020 (après 2 ans et 35 semaines) :
+22,7%
Sur la même période, l'indice Cac Mid & Small (France) :
-12,0%

Découvrez nos offres sans plus tarder!

 

Ancien exemplaire de notre Lettre Boursière

 

Asteroid Gestion

 

Merci pour l'intérêt que vous portez envers notre travail !

Asteroid Gestion est avant tout une aventure. Celle de 4 passionnés des marchés financiers et plus particulièrement des marchés actions qui voulaient essayer d'investir différemment. La suite, vous l'avez sous les yeux !

Asteroid Gestion édite le site "daubasses.com" et le blog associé "blog.daubasses.com" dont le but est de diffuser des données financières et boursières en mêlant à la fois pédagogie et sérieux dans une ambiance conviviale propice au partage, via les commentaires, notre compte Twitter et sur le forum daubasses 100% actions !

Plus de 1 000 articles à caractère pédagogique ont été rédigés depuis 2008. Ce qui fait des "daubasses" le plus ancien blog francophone spécialisé sur la bourse et l'investissement dans la valeur - value investing en anglais - et reconnu pour sa transparence, son ton décalé et sa performance. Notre service est, à bien des égards, unique !

Pour en savoir plus sur l'investissement dans la valeur (= les décotes patrimoniales) et que vous ne connaissez pas encore notre approche de l'investissement, gagnez du temps en parcourant la Visite Guidée que nous avons concocté spécialement pour vous. Elle reprend les articles phares rédigés tout au long de l'aventure.

Si vous cherchez plus d'informations sur le style d'investissement atypique à la sauce "daubasses", rendez-vous sur la page d'accueil ICI.

 

Bonne lecture et à bientôt,

Les daubasses